Atelier de l’ARIP : mercredi 8 juin à 18H30

Chères et chers collègues ,

Nous vous invitons chaleureusement le mercredi 8 juin  au huitième et dernier atelier du cycle mené par l’Association de Recherche sur l’Image Photographique (ARIP) pour la saison 2015-2016.

Avec toujours comme objectifs de découvrir de nouveaux sujets de recherche et d’aborder des questions de méthodologie de la recherche en histoire de la photographie, dans un cadre bienveillant et participatif, nous aurons le plaisir d’accueillir Lila Neutre, doctorante à l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles et Pierre-Emmanuel Perrier de la Bâthie, doctorant en co-direction à l’École du Louvre et à l’Université de Poitiers :

  • Lila Neutre : Œuvres au forceps ?

Cette intervention explorera les particularités méthodologiques de la recherche en création et plus particulièrement l’influence réciproque des concepts théoriques sur les œuvres dans un projet de doctorat en pratique et théorie de la création artistique et littéraire. De quelles manières l’œuvre est-elle hantée par la pensée conceptuelle dans cette double herméneutique ? En quoi la recherche scientifique influence-t-elle la méthodologie, le cadre théorique et laisse son empreinte sur la création artistique ? Dans cette quête d’équilibre entre création et théorie, l’objectif du photographe-chercheur est de pouvoir articuler un savoir émergeant à une pratique où la pensée expérientielle et la pensée conceptuelle collaborent. Mais si la connaissance permet de documenter l’imagination et de structurer la création, la pratique d’un dessaisissement semble rester l’unique moyen pour éviter que la création ne se fige dans l’intellection.

  • Pierre-Emmanuel Perrier de la Bâthie : La généalogie d’une image photographique et de son contexte de présentation : le cas des portraits photographiques des artistes-stars au XXe siècle

Depuis les années 1990, les grandes rétrospectives et les publications d’art exhument de nombreuses photographies des artistes-stars du XXe siècle, ceux qui ont marqué les médias de leur empreinte (Picasso, Duchamp, Dalí, Beuys, Warhol, Klein et bien d’autres). Recueils scientifiques et revues grand public, presse d’actualité et blogs, tous reprennent les mêmes images et les diffusent sans porter attention au contexte de présentation (légendes, textes, autres images, etc.), réduisant ou modifiant les différentes nuances du récit mythologique artistique. Pour bien saisir la manière dont ce récit s’établit et évolue avec le temps, plusieurs décennies après la mort des protagonistes, il semble nécessaire de retracer la « généalogie médiatique » de certains clichés soit trop connus, soit trop ignorés. Quelles méthodes appliquer pour mener à bien ce travail ? Est-il possible de le systématiser ?

Cette réunion  étant la dernière de la saison, vous êtes toutes et tous invité.e.s à apporter nourriture et boisson pour partager un pot amical en fin de séance !

Rendez-vous mercredi 8 juin
18h30-20h30, salle Jullian (1er étage)
INHA (2, rue Vivienne, Paris 2e)

Au plaisir de vous retrouver nombreuses et nombreux !

L’ARIP

Marie Auger, Virag Boroczfy, Guillaume Blanc, Mathilde Kiener, Véra Léon, Sara Lo Porto, Anaïs Mauuarin

arip.contact@gmail.com

arip.hypotheses.org

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *