[Cycle de l’ARIP] De la thèse au livre : entretien avec Éléonore Challine

 

Le mardi 20 février à 18h, l’ARIP vous invite à écouter et discuter avec Éléonore Challine en salle Demargne (INHA, Galerie Colbert).

La rencontre avec Éléonore Challine se fait à l’occasion de la parution de son livre, Une histoire contrariée. Le musée de photographie en France (1839-1945), chez Macula. Ce livre est fondé sur sa thèse de doctorat menée sous la direction de Michel Poivert à l’université Paris 1Panthéon-Sorbonne.

Eléonore Challine est aujourd’hui maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Conçu sous la forme d’une vaste et minutieuse enquête, à la recherche d’archives et de traces écrites ou visuelles inédites des projets de création d’un musée de photographie depuis la divulgation du procédé en 1839 jusque dans les années 1940, cet ouvrage se déroule, tel un drame bourgeois, en cinq actes, allant de la rencontre entre la photographie et le musée jusqu’à l’histoire dite contournée de ces projets. Le musée de la photographie devait-il être un musée des photographies, rassemblées en collection pour leur valeur historique ou documentaire, ou bien un musée de la photographie, c’est-à-dire un musée pour la photographie ? Au-delà d’une histoire strictement photographique, cet ouvrage tente aussi de penser et d’écrire l’histoire d’échecs successifs.

Cette rencontre sera l’occasion d’échanger sur la rencontre entre la photographie et le musée, les recherches dans les archives et la préparation d’un ouvrage à partir d’une thèse. La rencontre se déroulera en deux temps : une présentation de Eléonore Challine suivi d’un moment pour les questions du public.

Toutes les informations sont aussi sur l’événement Facebook de l’ARIP : cliquez-ici.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *