Archives par mot-clé : ARIP

« Redonner matière à l’image photographique » : 8e atelier méthodologique de l’ARIP, mardi 5 décembre 2017

Le 8e atelier méthodologique aura lieu le mardi 5 décembre. L’ARIP  accueillera Yogan Muller (ENSAV La Cambre et Université libre de Bruxelles). Yogan Muller est doctorant en art et sciences de l’art, spécialisé en photographie et épistémologie du paysage à l’ENSAV La Cambre et Université libre de Bruxelles. Il est affilié au centre de recherche Habiter, Faculté d’architecture La Cambre Horta.

« Redonner matière à l’image photographique »

 

À l’heure des cartes de stockage et des nuages d’images (clouds), comment décrire l’activité photographique sans convoquer la « dématérialisation » ou le « virtuel » ? Concrètement, comment suivre le fil « photographie numérique » ? Comment se déploie-t-il aujourd’hui dans le monde et comment s’est-il tissé au cours de l’histoire ? Est-il cartographiable ?

Ces questions prolongent celles qui animent les recherches doctorales de Yogan Muller  et dans lesquelles il montre que la photographie de paysage est loin d’être détachée. Par exemple, les fonds et autres salles d’archives photographiques, leurs opérateurs, leurs minutieuses retouches manuelles des négatifs sur verre, les laboratoires bardés d’une grandes collection de produits chimiques, etc. En somme, un long fil de pratiques analogiques pérennisées par la technologie numérique, qui offre in fine un accès continu à de nombreuses bases de données en ligne.
C’est ce saut technique qui va être exploré dans cette séance des ateliers en questionnant la condition matérielle de la photographie.

Rendez-vous le mardi 5 décembre,
de 19h à 21h à l’INHA (salle du CIRHAC.1er étage)
6, rue des Petits-Champs, 75002 Paris (entrée par la Galerie Colbert)

Pour plus d’informations : événement Facebook 

Photographie  (c) Yogan Muller

18 novembre 2017 : Quel avenir pour la commande publique de photographie en France ?

Quel avenir pour la commande publique de photographie en France ? Contexte, enjeux et perspectives.

Conférence organisée par l’Association de Recherche sur l’Image Photographique et l’association FETART dans le cadre des « Rencontres Photo du 10e » au Centre des Les Récollets (150-154 Rue du Faubourg Saint-Martin, Paris)

 13h30 / Accueil

Panel I / 14h – 16h
La commande publique de photographie d’hier : ancrage historique et théorique 

Modération par Amandine Gabriac (Doctorante Sorbonne Paris-Cité / ARIP)

14h – 14h30 / Hélène Bocard (Conservatrice en chef du patrimoine au service de la conservation architecturale du Palais de la Porte dorée)
« Une campagne photographique dans l’Eure. 1861 – 1868 »

14h30 – 15h / Assia Quesnel (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
« Au-delà de la mission photographique de la Datar. La commande du photoreportage par l’État français dans le dernier quart du XXe siècle »

15h – 15h30 / Frédérique Mocquet (Laboratoire ACS, CNRS, ENSA Paris-Malaquais, Université Paris-Est, École Doctorale Ville, Transports et Territoires)
« Chevauchements du terrain et reconfiguration des pratiques spatiales, entre art et aménagement : les Observatoires photographiques du paysage. »

15h30 – 16h / Discussion avec la salle.

Panel II / 17h-18h
La commande publique de photographie aujourd’hui : mises en oeuvre

Modération par Raphaële Bertho (Maîtresse de conférences en Arts, Université de Tours – Laboratoire INTRU).

Table ronde avec:

Gilles Favier (Directeur artistique de la commande 2017 du Ministère de la Culture La Jeunesse en France) accompagné du photographe Sluban Klavdij

Frédérique Delangle (Co-Fondateur du projet France Territoire Liquide) accompagné du photographe Michel Bousquet

Sophie Dufau (Journaliste et responsable du projet pour Mediapart de La France Vue d’Ici) accompagné de la photographe Nadège Abadie

Panel III / 18h-19h
Demain, quel avenir pour la commande publique de photographie ?

Modération par Raphaële Bertho 

Table ronde avec :

Héloïse Conesa (Conservatrice au département des Estampes et de la photographie, BNF)

Olivier Meneux (Directeur des Ateliers Médicis, Établissement public de coopération culturelle)

Jérôme Poggi (Directeur fondateur de la galerie Jérôme Poggi)

En savoir plus

Evénement Facebook 

Des questions ? 
commandepubliquephoto[at]gmail[point]com

/// Pas de réservation. Entrée libre dans la limite des places disponibles ///

 

Photographie : Sylvain Duffard, « Chemin des Galets, Capesterre-de-Marie-Galante, 2016 », OPP de l’archipel Guadeloupe/ DEAL Guadeloupe

Appel à participation : atelier de l’ARIP (2018)

Au vu de l’intérêt qu’ont suscité les ateliers méthodologiques menés par l’Association de recherche sur l’image photographique les années passées, l’ARIP reconduit un cycle de rendez-vous pour l’année 2018.

Ils prendront la forme d’ateliers mensuels avec un objectif double : ils seront d’une part l’occasion de découvrir des sujets de recherche inédits sur la photographie et d’autre part, ils permettront d’aborder et d’explorer des questionnements méthodologiques soulevés par un travail de recherche en photographie, et auxquels se trouvent souvent confronté·e·s nombre de (jeunes) chercheur·e·s. dans ce domaine.

Ces ateliers veulent constituer un lieu participatif et bienveillant d’échanges horizontaux, avec comme enjeu essentiel de partager, voire de construire ensemble, des savoirs méthodologiques. Il ne s’agira en aucun cas de présentations académiques, du type conférence.

Chaque séance sera l’occasion de découvrir le travail d’un·e jeune chercheur·e à travers la présentation d’un problème méthodologique qu’il/elle rencontre ou a rencontré au cours de ses recherches. La forme des ateliers sera la suivante : une présentation du sujet de la recherche (10 min.), puis une explicitation du problème méthodologique rencontré (10 min.), et enfin une discussion ouverte avec les participant.e.s (40 min. environ). Le but est que ces échanges fassent avancer non seulement la personne qui présente ses recherches, mais aussi, par leurs résonances avec d’autres questionnements, toutes les personnes présentes.

Pour ce faire, une attention particulière sera portée aux sources utilisées pour la recherche. La projection d’exemples de sources est plus que recommandée durant la présentation, de manière à ce qu’elles soient au cœur de la réflexion et constituent une base pour la réflexion commune avec les personnes présentes. Il s’agira de présenter le projet de recherche en en montrant la genèse, les enjeux et les difficultés.

Les propositions feront donc état du problème méthodologique qu’elles souhaitent présenter, en lien avec les problématiques spécifiques aux études sur la photographie. Voici quelques questionnements que l’ARIP aimerait aborder durant cette année (liste non exhaustive) :

  • la constitution du corpus
  • la problématisation
  • la mise en place du plan
  • les méthodes abordées (quantitative, iconographique)
  • l’historiographie
  • le cadre théorique (histoire sociale, cultural studies, rapport aux études littéraires…)
  • l’engagement politique du jeune chercheur

Cet appel à participation s’adresse ainsi avant tout aux jeunes chercheur.e.s intéressé.e.s pour évoquer leurs questions de recherche, plutôt que leurs objets.

MODALITÉS DE SOUMISSION

Les jeunes chercheur·e·s de tous les champs disciplinaires rattachés auxhumanités, aux arts et aux sciences sociales sont particulièrement encouragé·e·s à candidater. Les propositions de participation comprendront :

  • Nom et prénom de l’auteur·e / des auteur·e·s
  • Affiliation(s) et statut(s)
  • Titre de la proposition
  • Résumé présentant la thématique de recherche (10 lignes maximum)
  • Présentation du problème méthodologique abordé, et éventuellement des sources utilisées (20 lignes maximum)

 

Elles seront envoyées au plus tard le 1er décembre 2017 à l’adresse suivante : arip.contact[at]gmail.com

Proposals in English are welcome.

Les ateliers se dérouleront à l’INHA (2, rue Vivienne, Paris) à partir de janvier 2018. Les frais de déplacement ne peuvent pas être pris en charge par l’association.

L’ARIP – dont la dynamique a été relancée en mars 2014, et dont le dernier bureau collégial a été élu en novembre 2016 – développe ses activités, avec comme principe de mutualiser les recherches et les expériences concernant l’image photographique.

Nous avons à cœur d’en faire une plateforme ouverte et interdisciplinaire rassemblant de jeunes chercheur·e·s allant du master au post-doc et provenant de multiples universités, ainsi que des photographes et des professionnel·le·s du monde de la photo.

Par des échanges concernant des sujets de recherche spécifiques autant que par le questionnement de thématiques transversales, nous voulons faire de l’ARIP un espace bienveillant où s’épanouit une pensée de la photographie en construction

crédit image : Louis Lafon, Le pont de Lassard sur la Rance, 1879, Metropolitan Museum, New York (domaine public).

Mardi 26 septembre / 7e Atelier Méthodologique

Le 7e atelier méthodologique de rentrée de l’ARIP est international. Le mardi 26 septembre 2017, l’ARIP  accueillera Chiara Naldi (Université de Udine, Italie) et Fabiana Bruce Silva (UFRPE, Université Fédérale Rurale de Pernambouc – Brésil, Professeur agrégé).

 

Chiara Naldi 
(Université de Udine, Italie)

« Une collection photographique peut-elle devenir la source d’une nouvelle méthode historiographique ? Le cas du fonds Jean Paul Milliet de l’INHA » 

Comment a bien pu se développer la représentation photographique de l’art de la Renaissance au cours du XIXème siècle ? Selon quels critères de marché et de goût les photographes ont sélectionné un si vaste patrimoine artistique ?
Nous utilisons la collection inédite de photographies du peintre français Jean Paul Milliet (1844-1918), aujourd’hui conservée à l’INHA, comme éventuel outil méthodologique. La collection photographique de Milliet s’inscrit donc dans une double démarche : comme un cas d’étude, c’est-à-dire la « photothèque » particulière d’un peintre, mais aussi comme un outil méthodologique pour filtrer l’étude de la diffusion de l’image photographique de l’art italien.
Lors de cette séance, je vais présenter mon cas d’étude et quelques réflexions thématiques générales de la production photographique du XIXe siècle : des photographies des dessins d’ancien maitres réalisés par John Brampton Philpot, de reproduction photographiques des estampes de traduction, des photographies d’œuvres du musée des Offices.

 

Fabiana Bruce Silva
(UFRPE, Université Fédérale Rurale de Pernambouc – Brésil, Professeur agrégé)

« La ville de Recife photographiée par Benício Whatley Dias (1914-1976) : quel hommage, quelle “beauté documentaire” ? »

Récemment, à Recife, le 13 mars 2017, je participais à une table ronde de lancement d’un livre sur les thématiques muséographie, architecture, photographie et mémoire, pour lequel j’ai publié une contribution intitulée La ville de Benício Dias : mémoire et oubli. Ce livre est le résultat d’un séminaire international qui s’est déroulé en 2016. À cette occasion, j’ai rendu un hommage au photographe du Pernambouc, Benício Whatley Dias (1914-1976), qui photographia la ville de Recife et sa transformation urbaine entre les années 1920 et 1950. L’examen des collections de ce photographe, m’a conduite à mesurer l’importance de celles-ci pour la recherche sur le Mouvement moderne en architecture (Movimento Moderno) et le patrimoine culturel brésilien, et m’a amenée à formuler une proposition de recherche sur la rhétorique de ses images d’un point de vue historique, social aussi bien qu’esthétique. Un des objectifs est d’étudier la valeur d’un travail réalisé avec un instrument qui est le pur produit d’une période vouée au culte du moderne, pour y déceler ou pas, les indices visibles ou, ce qui n’est pas montré, (le hors-champ) d’une pensée critique ou du moins, une prise de distance par rapport à ce même culte.

Rendez-vous le mardi 26 septembre,
de 19h à 21h à l’INHA (salle du CIRHAC.1er étage)
6, rue des Petits-Champs, 75002 Paris (entrée par la Galerie Colbert)

Pour plus d’informations : événement Facebook 

Légende de l’image : Benicio Whatlhey Dias, Coin de la Rua Formosa et Rua da Aurora, quartier Boa Vista à Recife, c. 1941. Collection BD de la Fundação Joaquim Nabuco, Recife – PE, Brésil.

 

L’AUTOMNE À L’ARIP

3 OCTOBRE 2017 / 19H / SALLE CIRHAC

Atelier Méthodologique avec :

– Suzannah Henty (Panthéon-Sorbonne Paris 1) : « Identity displacement: A study of the creation of fictional geographies and the Franco-Belge and Franco-Algerian experience of colonialism. »

19 OCTOBRE 2017 / 19H / SALLE WALTER BENJAMIN

Rencontre et discussion avec Marc Lenot autour de son livre « Jouer contre les Appareils (de la Photographie expérimentale) » (préface de Michel Poivert – éditions Photosynthèses)

SAMEDI 18 NOVEMBRE 2017 / Centre des Recollets (75010)

Quel avenir pour la commande publique de photographie en France ?
Conférence organisée par l’Association de Recherche sur l’Image Photographie) et l’association FETART dans le cadre des « Rencontres Photo du 10e » (Programme publiée bientôt)

5 DECEMBRE 2017 / 19H / SALLE CIRHAC

Atelier Méthodologique avec :

– Yogan Muller (ENSAV La Cambre et Université libre de Bruxelles) : « Redonner matière à l’image photographique »

Au plaisir de vous voir parmi nous,

L’ARIP
Max Bonhomme, Taous Dahmani, Amandine Gabriac,
Joséphine Givodan, Alice Aigrain et Assia Quesnel

Assemblée générale de l’ARIP – 12 septembre 2017

Chères et chers collègues,

Nous vous invitons à venir discuter avec nous de l’avenir de l’ARIP demain, mardi 12 septembre, à 19h en salle du CIRHAC à l’occasion de l’Assemblée Générale de l’ARIP.

L’Assemblée sera l’occasion d’aborder plusieurs points comme la possibilité de rejoindre le bureau ou devenir membre actif ; discuter des nouveaux projets, du planning, des chantiers ; effectuer un bilan et discuter du développement du carnet.

Venez nombreux discuter et échanger autour de l’avenir de l’ARIP !

Rendez-vous mardi 12 septembre,
de 19h à 21h à l’INHA (salle du CIRHAC.1er étage)
6, rue des Petits-Champs, 75002 Paris (entrée par la Galerie Colbert)

Pour plus d’informations : événement Facebook 

AGENDA DE L’ARIP / AUTOMNE 2017 

26 SEPTEMBRE 2017 / 19H / SALLE CIRHAC

Atelier Méthodologique avec :

* Chiara Naldi (Université de Udine – Italie): « Une collection photographique peut-elle devenir la source d’une nouvelle méthode historiographique ? Le cas du fonds Jean Paul Milliet de l’INHA. »

* Fabiana Bruce (Université Fédérale Rurale de Pernambuco – Brésil) : « La ville de Recife photographié par Benicio Whatley Days (1914-1976) : quel hommage, quelle  » beauté documentaire  » ? »

3 OCTOBRE 2017 / 19H / SALLE CIRHAC

Atelier Méthodologique avec :

* Suzannah Henty (Panthéon-Sorbonne Paris 1) : « Identity displacement: A study of the creation of fictional geographies and the Franco-Belge and Franco-Algerian experience of colonialism. »

19 OCTOBRE 2017 / 19H / SALLE WALTER BENJAMIN

Rencontre et discussion avec Marc Lenot autour de son livre « Jouer contre les Appareils (de la Photographie expérimentale) » (préface de Michel Poivert – éditions Photosynthèses)

SAMEDI 18 NOVEMBRE 2017

Quel avenir pour la commande publique de photographie en France ?

Conférence organisée par l’Association de Recherche sur l’Image Photographie) et l’association FETART dans le cadre des « Rencontres Photo du 10e »

5 DECEMBRE 2017 / 19H / SALLE CIRHAC

Atelier Méthodologique avec :

– Yogan Muller (ENSAV La Cambre et Université libre de Bruxelles) :
« Redonner matière à l’image photographique »

 

Au plaisir de vous voir parmi nous,

L’ARIP
Max Bonhomme, Taous Dahmani et Amandine Gabriac

crédit image : Carrie Mae Weems, Portrait of Myself as an Intellectual Revolutionary, Gelatin Silver Print, 1988
Whitney Museum of American Art, New York ; Purchase, with funds from the Photography Committee
© artist