Archives par mot-clé : édition

Séminaire : « Towards a Social History of Photoliterature and the Photobook » (Maison française d’Oxford, 2017-2018)

Seminar at the Maison Française d’Oxford 2017-2018

“Towards a Social History of Photoliterature and the Photobook”

 

La Maison Française d’Oxford accueille un séminaire sur la photolittérature et le photobook. Organisé par Paul Edwards (MFO/CNRS/LARCA), il se tiendra d’octobre 2017 à juin 2018. L’argument du séminaire, le programme du premier trimestre, ainsi que les informations pratiques pour assister aux séances, sont retranscrits ci-dessous.

This international seminar brings together researchers working on photography and the book with interdisciplinary approaches, connecting the aesthetic and material dimensions of the photobook with social, economic and political perspectives.

Whilst the scope of the seminar encompasses general aspects of “photography and literature” — such as photographically illustrated fiction, writers’ portraits, the use of photographic activities, products or metaphors in writing — the primary theme of the seminar is the history and current state of the photobook. The aim is to encourage and disseminate research on its social history, its physical forms (including digital), its relations with the art market/bibliophile market, its networks of production, circulation, readership, as well as its engagement with race, whiteness, colonialism, gender and sexuality, and, where pertinent, its ethnographic methods.

Since the end of the economic model that allowed photojournalism to flourish in periodicals over the course of the twentieth century, photographers have increasingly resorted to alternative spaces, and most notably the book. Since the well-distributed publication of Martin Parr and Gerry Badger’s The Photobook: A History (2004), interest in photographers’ books has increased dramatically at auction houses, and the question of “value” has become insistent and complex. Book studies, anthropology, sociology, comparative literature, history of art… different disciplines can help shed light on the social meanings of photobooks, hence the need for an interdisciplinary seminar.

The schedule of talks is fixed and published at the beginning of each term.

Image à la une : View of the displays at the Early Literary Photobooks exhibition held at UCLA in 2016 (c) Paul Edwards.

Seminar at the Maison Française d’Oxford 2017-2018

2-10 Norham Road, Oxford OX2 6SE

“Towards a Social History of Photoliterature and the Photobook”

Convened by Paul Edwards (MFO / CNRS / LARCA)

Wednesdays at 5:15 p.m. (tea is served at 5 p.m.)

 

Michaelmas term 2017

25 October : Introduction to the seminar

  • Paul Edwards (MFO), “Towards a social history of the literary photobook and contemporary documentary bookart”
  • Hermann Wittenberg (University of the Western Cape): “Coetzee and Photography”

8 November : Photography in and out of the book

  • Terry Hale (University of Hull), “W.G. Sebald and Georges Rodenbach”

22 November : Photographic bookart

  • Dennis Duncan (Darwin College, Cambridge), “Photographic Constraints: Georges Perec, Joachim Schmidt and Elisabeth Tonnard”
  • Rebecca Varley-Winter (Clare College, Cambridge), “Joanna Newsom’s Divers, and Kim Keever”

Entretien public avec Claude Nori, Paris, 2 décembre 2015

C’est avec grand plaisir que nous vous invitons au huitième entretien du cycle 1960-1990. Les voix de la photographie lancé par le chantier de recherche Import/Export. Aux sources du langage sur la photographie. À l’occasion de cette séance, nous recevrons Claude Nori, photographe, éditeur, galeriste et écrivain.

 Rendez-vous le
  mercredi 2 décembre, 18h30-20h30
salle Jullian (1er étage) à l’INHA
2 rue Vivienne
75002 Paris

Originaire du Sud-Ouest, Claude Nori découvre la photographie en 1968. Trois ans plus tard, il expose pour la première fois à Toulouse, aux côtés de son ami Patrick Chapuis. Ensemble, ils défendent une photographie sans retenue esthétique, libérée des contingences commerciales et professionnelles, dont on retrouve les accents dans Le Manifeste photobiographique publié avec Gilles Mora en 1983, aux Éditions de l’Étoile. Dans les années 1970, Claude Nori se lie d’amitié avec Jean Dieuzaide à Toulouse, puis avec Bernard Plossu lorsqu’il s’installe à Paris. Un groupe se formant, il fonde Contrejour dans le quartier Montparnasse, à la fois galerie, maison d’édition et journal. Il y publiera son premier ouvrage en 1976 (Lunettes, préfacé par Agnès Varda), mais aussi ceux de nombreux photographes : Guy le Querrec, Arnaud Claass, Pierre et Gilles, Gilles Peress, Luigi Ghirri, Sabine Weiss, etc. Parallèlement, il participe à la fondation de deux importantes revues photographiques des années 1980 : Les Cahiers de la Photographie (avec Bernard Plossu, Denis Roche ou encore Jean-Claude Lemagny) et Camera International (avec Gabriel Bauret). L’entretien sera l’occasion de revenir sur ses activités d’acteur et de promoteur d’une photographie décomplexée, des années 1970 à la fermeture de Contrejour en 1995, relancé en 2011.

L’animation de cet entretien sera assurée par Guillaume Blanc (Paris 1 | ED 441 Histoire de l’art | HiCSA | INHA) et Laureline Meizel (Paris 1 | ED 441 Histoire de l’art | HiCSA).

Avec le soutien du Collège des Écoles doctorales de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ainsi que de l’École doctorale 441 – Histoire de l’art de Paris 1.

ED441_texte_v* Image à la une : Claude Nori © Isabelle Nori

logo_coul_fr