Archives par mot-clé : rencontre mensuelle

Atelier Méthodologique – Février 2017

Atelier Méthodologique de l’ARIP

Séance 2

Jeudi 23 février 2017 – 18h30-20h30, salle AVD, porte 133, INHA

Bonsoir à tous, l’ARIP vous invite à sa séance inaugurale des rencontres mensuelles 2017 autour d’un questionnement méthodologique et de la conduite de la recherche.
Au programme Véra Léon et Max Bonhomme nous présenteront deux aspects de la recherche, questionnant à la fois la problématique des sources disponibles et celle des images.

Résumés :
Véra Léon : L’histoire des photographes sans les images est-elle possible ?

Pour écrire une histoire sociale des photographes, il est nécessaire de décentrer le regard des productions iconographiques vers les conditions de formation et d’exercice du métier. Cette démarche se traduit par le recours à des sources renouvelées, comme des archives d’établissement ou des registres des métiers. Dans cette communication, on se demandera cependant dans quelle mesure les sources visuelles restent indispensables à l’écriture de cette histoire, et ce d’autant plus quand la démarche ambitionne de mettre en lumière les asymétries et assignations de genre qui saturent ces espaces sociaux, mais qui, comme souvent, sont invisibles dans les sources (Perrot, 1998).

Max Bonhomme : Comment faire une histoire de la presse illustrée des années 1930, en l’absence d’archives ? 

Lorsque l’on entreprend des recherches sur les usages politiques du photomontage dans les années 1930, on se trouve confronté à une certaine disparité dans les sources. À l’abondance des publications imprimées (magazines, brochures, affiches) s’oppose la rareté des archives susceptibles de les documenter. Les revues communistes, notamment, souffrent d’un réel défaut d’archives dû à l’entrée du parti dans l’illégalité en 1939, ainsi qu’aux exils et disparitions au cours de la Seconde guerre mondiale. Je m’interrogerai donc sur les moyens de pallier cette rareté des archives, par exemple en retournant vers une lecture rapprochée des images (ce que permet selon moi le domaine émergeant de l’iconographie politique).

Venez nombreuses et nombreux et n’hésitez pas à partager l’information !