[Atelier thématique de l’ARIP] Sergio Valenzuela Escobedo « Le mysticisme mécanique : magie, superstition et photographie en Amérique du Sud »

le jeudi 25 janvier de 19h à 21h à l’INHA, salle du CIRHAC.

Pour le 1er atelier thématique de l’année 2018 l’ARIP accueillera Sergio Valenzuela Escobedo (Aix-Marseille Université (ED 354 – LESA) et de L’École Nationale Supérieure de la Photographie (ENSP).

Sergio Valenzuela Escobedo est en troisième année de thèse en pratique et théorie de la création artistique et littéraire, spécialité photographie. Sa thèse est en préparation au sein d’Aix-Marseille Université (ED 354 – LESA) et de L’École Nationale Supérieure de la Photographie (ENSP).

« LE MYSTICISME MÉCANIQUE : MAGIE, SUPERSTITION ET PHOTOGRAPHIE EN AMÉRIQUE DU SUD » 

Dès son invention, l’appareil photographique provoque une réticence chez les sujets photographiés. Les premiers témoignages concernant cette méfiance vis-à-vis de l’appareil mécanique datent du milieu du XIXe siècle en Europe et se répercutent rapidement en Amérique du Sud.
Ce constat s’accompagne de plusieurs croyances dont la plus célèbre est certainement le soupçon que la photographie peut voler l’âme.
Ainsi, l’appareil photographique est la genèse d’un mysticisme moderne sur le point de connaître une évolution fondamentale.

 

Photographie : Auteur inconnu, trouvée sur : http://www.nikonf6.net/resources/the-value-of-unique-pictures/


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.