[Atelier méthodologique de l’ARIP] La Monographie, séance avec Camille Balenieri

Chauncey Hare, Sans titre, This Was Corporate America, 1984. Courtesy of the Bancroft Library, Berkeley.

Date : 12 avril 2018

Lieu : Galerie Colbert, 2 rue Vivienne, Paris, salle AVD – 1er étage

L’ARIP a le plaisir de vous convier à son troisième atelier méthodologique de l’année 2018 pour une séance sur les enjeux de la thèse monographique le 12 avril à 18h30 en salle AVD (1er étage. Galerie Colbert).

Nous recevrons Camille Balenieri, doctorante de l’Université Panthéon-Sorbonne (Paris 1), sous la direction de Michel Poivert.

 

Risques et ressources des méthodes combinées pour une thèse en histoire de la photographie

 

Réaliser une thèse monographique pose un certain nombre de problèmes méthodologiques. L’un des enjeux est de réussir à retracer la carrière entière d’un photographe et de rendre compte de corpus parfois très divers, sans en lisser les aspérités. Quel type de méthodes et de problématiques permettent de le faire, sans conduire à une thèse-patchwork, hétéroclite voire incohérente d’un point de vue disciplinaire ? Quels sont les risques et les ressources d’une méthodologie combinée, qui emprunterait aussi bien à l’iconographie qu’à la sociologie, en passant par l’analyse littéraire ?

 

Toutes les informations sont aussi sur l’événement Facebook de l’ARIP : cliquez-ici.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *