Compte-rendu de la réunion du 5 novembre

La réunion a lieu de 18h à 20h, en salle CIRHAC, à l’INHA. Une vingtaine de personnes sont présentes.

L’ordre du jour de la séance est le suivant :
I/ Présentation détaillée du programme de l’année
II/  Description des chantiers
III/ Renouvellement du bureau
IV/ La question du site de l’ARIP sur le site Culture visuelle

I/ PRÉSENTATION DÉTAILLÉE DU PROGRAMME DE L’ANNÉE :

Suite à l’appel à communication lancé à la rentrée (invitant : « tout·e jeune chercheur·e, quelle que soit sa discipline de rattachement, son objet d’étude photographique et sa manière de l’envisager, à venir présenter ses travaux, en prenant soin d’en situer particulièrement les enjeux méthodologiques et épistémologiques. »), L’Arip a reçu 20 propositions et en a choisi 12.

L’année sera donc divisée en 7 séances comprenant à chaque fois deux présentations de 30 minutes faites par deux chercheur.e.s et 1h réservée aux questions. De plus deux séances seront réservées à des réunions de bilan en février et en juin.

Pour les 7 séances de présentations, les membres de l’ARIP ont orienté leur choix en fonction de la clarté d’énonciation des objets et des méthodes, ainsi que des éventuelles compatibilités, résonances entre les différents sujets. L’idée principale étant de faire dialoguer les chercheur.e.s entre eux. Ces séances de présentation seront aussi dédiées à parler des éventuelles difficultés rencontrées lors des recherches, et des positionnements méthodologiques et épistémologiques adoptés.

  • Présentation de toutes les séances : cf. programme sur le carnet de recherche de l’ARIP (http://arip.hypotheses.org/285).

II/ LES CHANTIERS :

Cf : la description des projets de chantiers dans le drive de l’ARIP.

1/ Le chantier « Import/Export, Aux sources du langage théorique en photographie » proposé par Laureline Meizel.

Ce chantier transdisciplinaire est ouvert à tou.te.s et les réunions se feront en dehors des réunions de l’ARIP. Il donnera lieu à deux réalisations, qui restent à discuter et à préciser lors de la première réunion :

_ Un lexique collaboratif ;

_ Un cycle d’entretiens avec les personnes (professeur.e.s, conservateur.e.s, galeristes, …) qui ont participé à l’élaboration du langage sur la photographie (des années 1950 aux années 1980 environ).

A cause d’un emploi du temps chargé, la première réunion aura lieu assez tardivement, avant les vacances de Noël, mais le cycle d’entretiens devrait démarrer en janvier, avec Michel Frizot.

2/ Le chantier « Que faire de l’historiographie anglo-saxonne sur la photographie ? » proposé par Véra Léon et Anaïs Mauuarin

Une première réunion a eu lieu le 20 octobre (cf : compte rendu de la réunion dans le drive de l’ARIP) et a consisté en la mise en commun des connaissances sur l’historiographie anglo-saxonne et plus particulièrement sur les cultural studies.

Ce chantier aura lieu en dehors des réunions de l’ARIP et s’organisera en deux temps :

_ Dans un premier temps, les personnes concernées pourront venir aux réunions pour partager leurs lectures et critiques sur l’historiographie anglo-saxonne.

_ Dans un deuxième temps, il s’agira d’interroger cette historiographie en fonction des sujets de chacun.e.

  • Les membres intéressé.e.s par ce chantier sont invité.e.s à assister à la journée d’études “Politiques de la scientificité. Les studies à l’étude”, le 24 novembre, qui s’intéressera largement à ces questions : cf programme sur http://calenda.org/305248

Remarques :

  • Toute personne peut envoyer des comptes rendus d’exposition ou billets à l’adresse e-mail de l’ARIP afin qu’ils soient publiés sur le site de l’ARIP. Un comité de lecture est en cours de création (par Laureline Meizel et Thierry Sugitani).

  • Un google doc sera mis en place sur le drive de l’ARIP par une membre afin de mettre en commun des outils pour la recherche et pour la rédaction des thèses/mémoires qui comprendra :

_ les listes de diffusion concernant la photographie

_ les sites utiles pour la rédaction des thèses

_ les sites qui permettent de rechercher les thèses déjà publiés en France et à l’étranger

III/ LE BUREAU :

Le bureau de l’ARIP organise les réunions et gère les outils de l’ARIP (sites, mails,…). Les membres actuels de l’ARIP sont : Guillaume Blanc, Véra Léon et Anaïs Mauuarin. L’organisation du bureau est collégiale.

Après un tour de table, Jessica Blanc s’est également proposée pour intégrer le bureau ainsi que Sara Lo Porto à partir de janvier et Thierry Sugitani pour gérer le site (et éventuellement créer un groupe facebook de l’ARIP – en plus de la page facebook- qui serait un lieu de discussion instantanée).

Les personnes présentes pendant la réunion ont lu la charte de l’ARIP puis voté. Le nouveau bureau de l’ARIP est élu à l’unanimité et se compose de : Guillaume Blanc, Jessica Blanc, Véra Léon, Anaïs Mauuarin, Sara Lo Porto et de Thierry Sugitani pour l’administration du site.

IV/ LA QUESTION DU SITE DE L’ARIP SUR CULTURE VISUELLE :

Culture visuelle est une plateforme donnant accès à plusieurs blogs. Après un échange et un tour de table argumenté par un membre, il a été décidé qu’il serait plus intéressant pour le site de l’ARIP de figurer sur Culture visuelle car il gagnerait en visibilité tout en gardant son autonomie.

Les points de l’ordre du jour étant tous abordés, un tour de table est proposé. Les personnes présentes sont invitées à prendre la parole tour à tour pour faire d’éventuelles suggestions :

_ Laureline Meizel indique que les personnes intéressées par le chantier sur le langage employé en photographie peuvent commencer à préparer des questions pour l’entretien de Michel Frizot, en visitant les deux expositions dont il est le co-comissaire (avec Cédric de Veigy) : Photo trouvées (maison Doisneau) et Toute photographie fait énigme (MEP)

_ Éléonore Challine travaille avec Catherine Meneux et Marie Gispert à l’élaboration d’une base de données sur la critique d’art. Elle invite les membres à lui envoyer un mail pour lui communiquer des noms de critiques en photographie du XIXe et du XXe peu connus.
Tous les points de l’ordre du jour ayant été soulevés, la séance se termine à 20h.

Photographie d’en-tête de Rose-Lyne Fisher



Citer ce billet
ARIP (2014, 27 novembre). Compte-rendu de la réunion du 5 novembre. ARIP. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/cx44

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search