Séminaire de l’ARIP – Carolin Görgen – 04.12.19

 

 

L’ARIP a le plaisir de vous convier, le mercredi 4 décembre à 18 h 30 en salle Vasari, à la septième séance du séminaire de l’ARIP, Photographies en expositions.

Pour cette séance, le séminaire recevra Carolin Görgen pour une intervention intitulée “Exposer l’Ouest américain : Nouvelles perspectives, 1886-1926”.


« Depuis les années 1970, la Californie ainsi que les paysages de l’Ouest américain du XIXème et début du XXème siècle sont associés aux travaux des photographes « maîtres », tels que Carleton Watkins ou Ansel Adams. Leurs œuvres suscitent un intérêt continu dans l’espace muséal et académique, et elles demeurent des bestsellers aux enchères.
En dehors des musées et galeries, les archives photographiques régionales et municipales de l’Ouest américain révèlent une autre forme de production photographique, collective et conviviale, qui vient remplir une lacune frappante dans la chronologie de la photographie américaine. Des années 1880 jusqu’aux années 1920, période largement simplifiée dans les grands récits canoniques, un réseau dynamique de photographes amateurs, professionnels et artistes émerge depuis San Francisco. À travers des expositions, soirées de lanterne magique et salons, les camera clubs californiens forgent une identité esthétique et historique de l’Ouest. Pour les membres, les formes variées d’exposition collective et itinérante permettent d’articuler un récit visuel qui s’adresse à la fois aux habitants régionaux ainsi qu’à un public national et international désireux de consommer les histoires du Far West.
Cette intervention propose de s’interroger sur les pratiques d’exposition au sein des camera clubs, sur l’imagination d’un territoire américain à travers des projets collectifs d’exposition et de circulation. De la première exposition photographique à San Francisco en 1886, en passant par les salons des années 1900, jusqu’à l’inclusion de la photographie au Legion of Honor Museum en 1926, on se penchera sur une période et une pratique largement oubliées, pourtant fondatrices pour comprendre l’attrait des paysages de l’Ouest. » (Carolin Görgen)

***

Carolin Görgen est historienne de la photographie et de l’Ouest américain. Diplômée de l’Université Paris-Diderot et de l’École du Louvre, elle a rédigé une thèse sur le California Camera Club, une société photographique largement oubliée, active à San Francisco autour de 1900. Ses recherches portent principalement sur l’histoire et l’historiographie de la photographie américaine, les archives photographiques et la culture matérielle. Depuis 2016, elle co-organise le séminaire Camera Memoria sur les histoires de photographie dans le monde anglophone (LARCA, Université de Paris).

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.