Séminaire de l’ARIP – Christian Joschke – 15.02.24

L’ARIP a le plaisir de vous convier, le jeudi 15 février à 18 h 30 en salle Walter Benjamin, à la troisième séance du séminaire de l’ARIP, Esthétique et photographie face aux fascismes.

Pour cette séance, le séminaire recevra Christian Joschke pour une intervention intitulée “La peinture comme tribunal. Philip Guston et les Neuf de Scottsboro”.

Cette séance permettra d’interroger le rapport du peintre américain Philip Guston avec les photographies des “neufs de Scottsboro” (neuf garçons afro-américains accusés en 1931 d’avoir violé deux femmes blanches dans un train de marchandises traversant l’État de l’Alabama.

Philip Guston, City Limits, 1969.
Britton & Patterson, Les Scottsboro Boys, 1936.

***

Christian Joschke est historien de l’art et s’intéresse particulièrement aux rapports entre arts et politique et à l’histoire de la photographie. Il a publié Les Yeux de la nation. Photographie amateur et société dans l’Allemagne de Guillaume II (Dijon, Presses du réel, 2013) et a co-organisé l’exposition Photographie, arme de classe. Photographie sociale et documentaire en France 1928-1936 au Centre Pompidou (catalogue chez Textuel, 2018). Il a aussi fondé avec Olivier Lugon la revue Transbordeur. Photographie histoire société aux éditions Macula et dirige avec lui la collection « Transbordeur » chez le même éditeur.



Citer ce billet
ARIP (2024, 2 février). Séminaire de l’ARIP – Christian Joschke – 15.02.24. ARIP. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vqtf

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search