Prochain séminaire le mardi 17 mars : transferts culturels

Nous avons le plaisir de vous convier à la prochaine séance du séminaire de l’Association de Recherche sur l’Image Photographique (ARIP) qui ouvrira un cycle de deux séances, intitulé Transferts culturels autour de la photographie : une culture photographique transnationale ?

Rendez-vous le mardi 17 mars,
de 18h à 20h à l’INHA
(salle Jullian, 1er étage),

2 rue Vivienne, 75002 Paris

Les transferts culturels et les échanges internationaux, voire transnationaux sont en effet au cœur de l’actualité des travaux universitaires (Espagne, 1999), et l’histoire de la photographie ne fait en cela pas exception. En témoigne la richesse des propositions reçues suite à l’appel à communication du séminaire de l’ARIP. Elles donneront donc lieu à deux séances s’articulant autour de cette problématique (la prochaine étant le 8 avril).

Le 17 mars, deux chercheuses viendront nous présenter leurs travaux : Fedora Parkmann (Université Paris IV) et Yoko Tsuchiyama (EHESS).

  • Fedora Parkmann : L’influence de Man Ray sur les photographes tchèques de l’entre-deux-guerres

Dans le contexte des transferts entre la France et la Tchécoslovaquie dans la photographie de l’entre-deux-guerres, cette communication propose d’analyser l’influence de Man Ray sur la création tchèque. Parler d’influence se justifie ici dans la mesure où l’on assiste à la définition d’une figure tutélaire dont les photographes tchèques subissent l’ascendant. Il convient cependant de compléter la démonstration de l’influence stylistique des rayographies, solarisations et photographies documentaires de Man Ray en retraçant leur diffusion et l’histoire de leur réception dans le pays.

  • Yoko Tsuchiyama : Les réactions françaises sur le passage de l’exposition The Family of Man en 1956

L’exposition photographique « The Family of Man », organisée par le MoMA à New York, est présentée à Paris en hiver 1956. En France, cette exposition a d’abord marqué l’art photographique, et a fait reconnaître la valeur artistique de la photographie documentaire. Dans cet exposé, nous allons examiner quelques remarques lues dans la presse française lors de l’ouverture de l’exposition : les réactions se sont exprimées majoritairement du point de vue artistique plutôt que sur le contexte politique de la Guerre froide. Cependant, certains articles ont critiqué la vision américaine de la démocratie représentée dans l’exposition pour l’Europe après la Seconde Guerre mondiale.

Au plaisir de vous voir parmi nous,


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search