La tentation des Beaux-Arts, conférence par Laureline Meizel (Paris, 9 juin 2015)

Evans Beardsley

Frederick H. EVANS, Aubrey Beardsley, 1894, platinotype, 13,6 x 9,7cm, Edinburgh, National Galleries of Scotland.

La dernière conférence du cycle Histoires de photographies. 1816-1914 : un siècle d’expérimentations, réalisé par Laureline Meizel, membre de l’ARIP, se tiendra le mardi 9 juin, de 19h à 21h, au Pavillon Carré de Baudouin (Paris, 20e).

Elle s’intitule « La tentation des Beaux-Arts« .

L’entrée est libre et gratuite.

RésuméDans les années 1890, l’essor de la photographie documentaire et le développement de la pratique amateur conduisent certains photographes à redéfinir leur statut. Sur le plan international, ils se fédèrent dans les mouvements naturaliste et pictorialiste. Œuvrant à la reconnaissance de la photographie artistique, ils produisent une réflexion sur les possibles expressifs du medium, qui mènera à la définition d’une photographie affichant son autonomie et sa modernité.

Ill. sup.  : Robert DEMACHY, Lutte publié dans Camera Work en janvier 1904, héliogravure, 29 x 21cm.


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Laureline Meizel dit :

    J’habite rue Pajol, face à la bibliothèque Vaclav Havel. Hier après-midi et hier soir, j’ai eu l’occasion d’assister dans la rue au bafouement réitéré des droits de l’homme et du citoyen les plus élémentaires, par les forces de police françaises aux ordres de différentes instances gouvernementales, à l’encontre de demandeurs d’asile et de citoyens français et étrangers (riverains, touristes, militants et élus confondus). Les violences physiques et symboliques ont été extrêmes. Ce soir, il y a un rassemblement unitaire organisé face à la halle Pajol (Paris, 18e), à partir de 18h, pour protester contre les raisons qui ont motivé ces événements. Si vous aviez prévu d’assister à la conférence annoncée, je vous invite donc à ne pas venir et, si vous le pouvez, à vous rendre plutôt à ce rassemblement, où je vous rejoindrai après la conférence. Il y aura tout le temps de discuter plus tard du pictorialisme et de la photo-sécession (conférence privée au besoin). Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search